Fin du feuilleton pour Archipel Citoyen. L'écologiste Antoine Maurice a été désigné tête de liste ce dimanche 17 novembre à l'issue « d'un processus long » et « compliqué » amenant 3 000 personnes à sélectionner 100 candidats, ramenés à 71 par un "collège des sages", a rappelé l'intéressé, avant d'ajouter : « C'est innovant car c'est la première fois qu'on n'a pas quelqu'un qui, venu d'un parti, s'autoproclame tête de liste. Personne sur la liste ne m'est redevable. Je n'ai pas choisi les autres candidats ».

Si la nouvelle n'a pas plu à tout le monde, le mouvement, agglomérant citoyens et partis politiques (EELV, LFI, ex-PS, Génération-s, Place Publique, Parti Pirate), va pouvoir se concentrer sur l'élaboration de son programme. « Nous y travaillons depuis longtemps, assure Romain Cujives, transfuge du PS. Nos préconisations vont être mise en débat courant décembre. Un site internet va être mis en ligne pour recevoir les contributions des citoyens. » Le programme ne sera pas pour autant clos d'ici à mars prochain. « Il sera construit avant et après les élections avec les citoyens », affirme Agathe Voiron, candidate tirée au sort et porte-parole du mouvement aux côté de Claire Dujardin (ex-LFI), Caroline Honvault, Maxime Le Texier, Hélène Magdo (LFI) et [annexe link="François . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !