Le tableau ne pourrait pas être beaucoup plus sombre : depuis quelques mois, la métropole lilloise est régulièrement pointée du doigt comme le cancre de la qualité de l'air. L’année dernière, elle a dépassé à plus de 60 reprises le seuil de pollution aux particules les plus fines, dites PM 2,5, fixé par l’Organisation Mondiale de la santé, quand cette dernière recommande de ne pas l’excéder plus de trois jours !

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois