Le plan Ecophyto 2018 est l'une des mesures proposées par le Grenelle de l’environnement fin 2007. Il visait réduire de 50 %, « si possible », l’usage des produits phytosanitaires d'ici 10 ans. « Si possible » : tout est dans cette mention ambiguë ajoutée à la toute dernière minute par la FNSEA, premier syndicat agricole français. On se demande aujourd'hui l'intérêt d'objectifs avancés si mollement. Selon les chiffres de la Banque Nationale des Ventes distributeurs (BNV-d) révélés par Mediacités, 70 811 tonnes de pesticides ont été vendus en Occitanie entre 2009 et 2016. C'est beaucoup plus que la moyenne des r . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 80% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.