Entre 2012 et 2016, les laboratoires pharmaceutiques ont dépensé 9 500 euros en repas, transports, hébergements et invitations à des colloques pour Jean-François Eliaou (La République en Marche). Ce qui vaut à ce nouvel arrivant au Palais Bourbon la deuxième place au classement des députés médecins les plus choyés par l'industrie du médicament, derrière l'élue du Loiret Stéphanie Rist (28 030 euros). Le podium, complété par le Lyonnais Cyrille Isaac-Sibille (3 565 euros), est monopolisé par la majorité présidentielle. Celle-là même qui a tenu à initier cette nouvelle mandature en votant une loi sur la moralisation de la vie publique : il lui avait d'ailleurs été reproché le manque de mesures d’encadrement des lobbies.

Mediacités révèle en exclusivité ce palmarès des médecins de l’Assemblée les plus gâtés par l’industrie pharmaceutique, réalisé grâce à l’extraction de données réunies par l’association Regards citoyens à partir du site transparence.sante.gouv.fr. Ce site, lancé en 2014, répertorie les médecins qui entretiennent des liens d'intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques. Jean-François Eliaou y figure