Conférence de presse de rentrée de Martine Aubry. Photo : Twitter Mairie de Lille

Sécurité : Aubry minimise les promesses de Darmanin et précise les siennes

C’était un des principaux thèmes de la campagne des municipales, c’est désormais une des priorités d’action de Martine Aubry. La maire de Lille a multiplié les signaux dans ce sens depuis sa nouvelle prise de fonctions. Cela a commencé par la désignation de Jean-Claude Menault, ancien directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) comme adjoint, délégué à la sécurité. Et cela s’est poursuivi, fin juillet, suite à l’agression d’une femme par un dealer dans le quartier de Moulins, par l’envoi d’une lettre au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Objectif : réclamer des renforts de police nationale. Ce dernier a aussitôt répondu qu’il allait affecter 60 policiers supplémentaires à la métropole lilloise d’ici la fin 2020... tout en taclant le faible nombre de caméras municipales de vidéo-surveillance sur le territoire de Lille.

Martine Aubry n’a pas oublié cette pique. Elle a profité de sa conférence de presse de rentrée, le 25 septembre, pour effectuer sa propre mise au point. Car si 60 policiers sont bien prévus pour intégrer les commissariats de la métropole - 30 en septembre, à leur sortie de l’école, les autres en décembre - 44 vont en revanche en partir. Ce qui porte à 16 le solde net des effectifs supplémentaires. Sans compter, précise Martine Aubry, qu’une partie des renforts sont fléchés sur Roubaix et Tourcoing. De fait, Gérald Darmanin a bien écrit au maire de Roubaix, Guillaume Delbar, pour lui annoncer que sa ville allait bénéficier de 13 nouveaux policiers, dont 7 « dès la semaine prochaine », dans une lettre que nous nous sommes procurés et que . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Cet article concerne la promesse :
« Recours accru à la vidéo protection et ouverture d’un Centre de supervision urbaine »
Voir toutes les promesses

Précédemment dans l'Oeil

Métropole de Lille : l’ancien DGS Bruno Cassette nommé sous-préfet à Aix-en-Provence

L'ancien bras droit de Damien Castelain à la Métropole européenne de Lille, a été nommé sous-préfet d’Aix-en-Provence par décret du président de la République en date du 5 janvier 2021.

La liberté d’informer sur les évacuations de camps de migrants s’invite au tribunal de Lille

Le tribunal administratif de Lille a rejeté, mardi 5 janvier, la demande de deux journalistes visant à enjoindre les préfectures du Nord et du Pas-de-Calais de leur permettre de couvrir l'évacuation des campements de migrants sur le littoral des deux départements.