À Faches-Thumesnil, le maire LFI rattrapé par une difficile promesse de campagne

Capture d’écran 2021-06-03 à 16.16.13
Faches-Thumesnil est la plus grande ville française dirigée par un maire insoumis, Patrick Proisy. Photo : capture d’écran, chaîne YouTube de la ville.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Nadia Daki

Lors de la campagne des municipales, l'Insoumis Patrick Proisy avait promis un moratoire sur un projet immobilier réclamé par une association de riverains. Aujourd'hui, rien ne va plus entre ces derniers et le maire LFI.

Candidat aux municipales de Faches-Thumesnil au printemps 2020, l'Insoumis Patrick Proisy promettait un moratoire sur un projet immobilier, voté par l’ancienne municipalité et contesté par l’association « des riverains des rues La Fontaine, Racine, Jean-Jaurès et de la Jappe ». L'équipe municipale doit peut-être même son élection à la mobilisation de ses membres… Sauf qu'un an plus tard, pour le collectif citoyen, le compte n'y est pas : la marge de manoeuvre du maire s'est avérée plus étroite que prévu.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment