Friche Saint-Sauveur : qu’est-ce donc que cet « avis favorable » voté par la mairie de Lille ?

friche_Saint_Sauveur
La friche de l’ancienne gare de marchandises de Saint-Sauveur, à Lille ((©SPL Euralille)

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Brianne Cousin

Les élus municipaux ont rendu vendredi un « avis favorable » à la déclaration d’utilité publique de la zone d’aménagement concerté (ZAC) Saint-Sauveur. Une subtilité administrative nécessaire pour lancer les travaux.

La mairie de Lille fait le grand saut. Réunis vendredi le temps du conseil municipal, les élus de la ville ont donné un avis favorable à la déclaration d’utilité publique pour la ZAC Saint-Sauveur. La Métropole européenne de Lille (MEL) souhaite construire 2 400 logements, une piscine olympique et un parc sur cette friche de 23 hectares.

Le lancement de ce projet de la MEL, soutenu avec vigueur par la mairie de Lille, a été retardé le 14 octobre 2021, quand le tribunal administratif de Lille lui a notamment demandé de revoir sa copie sur la « loi sur l’eau », indispensable pour pouvoir commencer les travaux. La MEL a donc déposé une demande d’autorisation modificative auprès du préfet pour apporter des précisions complémentaires et une nouvelle enquête publique a eu lieu sur ce sujet du 10 juin au 11 juillet 2022.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment