Fouziya Bouzerda. Capture d'écran BFM Lyon.

Anneau des sciences : Fouziya Bouzerda lâche Gérard Collomb

Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, dit l’adage populaire. Ce dimanche 17 mai, dans une interview au Progrès, une nouvelle élue a retourné sa veste au sujet de l’Anneau des sciences, le projet de périphérique de l’Ouest lyonnais. Et pas n’importe laquelle : Fouziya Bouzerda, la présidente du Sytral (le syndicat des transports en commun) n’est autre que la co-directrice de campagne de Gérard Collomb, qui a fait de ce même Anneau des sciences un totem dans la course à la présidence du Grand Lyon. Cette infrastructure « n’est plus pertinent[e] », estime l’adjointe MoDem au maire de Lyon.

Il y a deux mois, dans Mediacités, la même vantait la défense de « l’ADS » (l’acronyme du projet) comme un coup de génie politique de la part de son champion - « C’est Gérard Collomb contre le reste du monde ! » - et une nécessité pour les habitants de l’Est lyonnais qui verraient ainsi se raréfier . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois


Précédemment dans l'Oeil

Grégory Doucet inaugure son mandat à coups de symboles

Officiellement maire depuis samedi, l’écologiste Grégory Doucet a dévoilé les attributions de ses adjoints. Les intitulés valent parfois de longs discours.

Grand Lyon : opposition éclatée et promesse de non-cumul malmenée au premier conseil de l’ère Bernard

Bruno Bernard élu dans un fauteuil, l’opposition éclatée en quatre, la composition de l’exécutif : récit du premier conseil de la Métropole de la mandature.