David Kimelfeld sur BFM Lyon, le 25 mai. Capture d'écran bfmtv.com

Métropolitaines : Kimelfeld éconduit Collomb, le clan du baron vitupère

Collomb versus Kimelfeld, épisode 587. Le gouvernement ayant fixé la date du deuxième tour des élections municipales - et métropolitaines dans le Grand Lyon - au 28 juin prochain, l’interminable guéguerre entre le maire de Lyon et son ancien dauphin, qui briguent tous deux le trône de la Métropole, a repris de plus belle. Ce week-end, Gérard Collomb a appelé de ses vœux « un large rassemblement » : « Il faut à la tête de notre métropole une équipe qui, comme par le passé, puisse réunir des élus de sensibilités politiques diverses ».

Avec 17,3% des voix au premier tour, le 15 mars dernier, l'actuel maire de Lyon aborde la phase finale en ballotage très défavorable. Certes, le maître

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Précédemment dans l'Oeil

Collège des Battières à Lyon : les élèves ont changé d’établissement, le ministère lance une inspection

Selon nos informations, les deux élèves de la famille qui avait pris à partie un professeur d’histoire-géographie du collège des Battières, dans le 5e arrondissement de Lyon, l'accusant d'avoir tenu des propos islamophobes en cours, ont finalement changé d’établissement.

Université de Lyon : le fiasco aura coûté plus d’un million d’euros en cabinets de consultants

D’après des documents obtenus par le collectif étudiant Idexit, pour son projet avorté de fusion entre les universités de Lyon et Saint-Etienne, l’UDL a dépensé au moins 1,13 million d’euros auprès de deux sociétés de conseils.