Bruno Bernard, Béatrice Vessiller et Cédric Van Styvendael devant l'hôtel de ville de Villeurbanne. /Photo : Twitter Bruno Bernard

Villeurbanne : la gauche et les écologistes fusionnent pour la ville comme pour la Métropole

Cette fois, l’union est complète. Les candidats à la mairie de Villeurbanne Cédric Van Styvendael (Gauche unie) et Béatrice Vessiller (EELV) ont annoncé vendredi la fusion de leurs deux listes dans la perspective du second tour des élections municipales du 28 juin. « Ce rassemblement propose aux électeurs de Villeurbanne un projet qui met la justice sociale, la solidarité, la transition écologique et la préservation du climat au cœur des politiques municipales et métropolitaines », vante Cédric Van Styvendael dans un communiqué.

A eux deux, les nouveaux alliés avaient raflé plus de la moitié des suffrages lors du premier tour en mars. Cédric Van Styvendael, qui s’appuie sur une coalition de gauche incluant notamment le Parti socialiste (dont il est issu), le PCF, Génération.s ou encore Place publique, avait rassemblé 33,30% des voix, confirmant son statut de pilier de la gauche locale, par ailleurs fragilisée dans le reste de la Métropole de Lyon. Adoubé par le maire actuel Jean-Paul Bret, qui ne se représentait pas après trois mandats à la tête de la ville, Cédric Van Styvendael devrait logiquement prendre la tête de la future liste.

Béatrice Vesiller, ancienne adjointe de Jean-Paul Bret passée ensuite dans l’opposition (lire son portrait ici), a quant à elle obtenu 27,48% des suffrages, illustrant la très forte dynamique d’EELV et de ses alliés dans la seconde ville de la métropole, vingtième ville . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).

Précédemment dans l'Oeil

[Carte interactive] Après les législatives, la nouvelle carte politique de la métropole de Lyon

Où se trouvent les quartiers acquis aux macronistes ? Et ceux acquis à la gauche ? Mediacités publie une carte des résultats du scrutin, bureau de vote par bureau de vote, qui fait ressortir les quartiers qui ont plébiscité tel ou tel candidat.

Marché public truqué du Puy-en-Velay : le maire en garde à vue

Michel Chapuis a été mis en garde à vue, ce 22 juin, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour favoritisme et corruption sur la concession des halles alimentaires de la ville. Une affaire révélée en mars dernier par Mediacités.