Sécurité : les mensonges et approximations du duo Blanc-Cucherat

policemunicipale
Illustration : Jean-Paul Van Der Elst.

Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Nicolas Barriquand

D’après les candidats à la mairie de Lyon de l’alliance Collomb-LR, une victoire des écologistes ferait exploser l’insécurité. Pour preuve, selon eux, l’exemple de Grenoble en passe de rattraper… Caracas !

Tremblez Lyonnais ! Si les écolos prennent le pouvoir, l’insécurité explosera dans votre ville ! C’est, en substance, le message délivré ce vendredi 19 juin, par le binôme Yann Cucherat-Etienne Blanc, enfanté par l’alliance entre Gérard Collomb et Les Républicains. Les deux candidats à l'hôtel de ville de Lyon réunissaient la presse pour présenter leurs propositions en matière de police municipale (recruter 150 agents qui s'ajouteraient aux 350 actuels) ou de vidéosurveillance (« doubler le nombre de caméras, au nombre de 500 aujourd’hui, pourrait être un objectif à atteindre », selon l’ancien gymnaste qui prétend au poste de maire). Et ils en ont profité pour attaquer leurs adversaires d'EELV sur le sujet, sans trop se soucier de la réalité...

À ce jeu-là, Etienne Blanc surpasse l’élève Cucherat. « La sécurité, c’est

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment