Laurent Wauquiez avait promis un masque par habitant de la région. Photo : NB/Mediacités.

Les masques de Laurent Wauquiez et l’argent de l’Europe

Dernièrement, Mediacités vous a raconté par le menu les coulisses de l’opération « un masque par habitant » de la région Auvergne-Rhône-Alpes, gourmande en dépenses de communication et loin d’être raccord avec les annonces médiatiques de son président LR Laurent Wauquiez [lire nos enquêtes ici et ]. Le dossier s’est de nouveau invité lors de la dernière séance plénière de la collectivité, les 8 et 9 juillet.

Dans une lettre ouverte, publiée la veille de l’assemblée, les élus d’opposition du groupe « Socialistes et démocrates » ont réclamé des comptes au patron d’Auvergne-Rhône-Alpes. Selon eux, la Région aurait reçu 39 millions d’euros d'aides de la part de l'Union européenne, de l'État et d'autres collectivités locales pour financer l’achat et la distribution des masques en tissus destinés à la population, somme à laquelle il conviendrait d’ajouter 20 millions d'euros provenant du programme React-UE  inscrits en recettes d’investissement au chapitre budgétaire des politiques de santé.

Nouveau slogan

Laurent Wauquiez a « monté cette opération masques avec l’argent des autres en en profitant, au passage, pour valoriser et faire la promotion de son action personnelle avec campagne de publicité et communication ciblée », accusent-ils.

De fait, entre les mots signés par le président du conseil régional qui accompagnaient certains masques, ses mises en scène devant la presse locale lors d’opérations de distribution ou encore le recours, pour plus de 600 000 euros, à une agence de communication pour diffuser des « masques Wauquiez » sur des marchés ou dans des gares, l’élu a personnifié la gestion de la crise sanitaire par sa collectivité. Dernier exemple caricatural, les invitations aux conférences de presse envoyées aux journalistes sont désormais accompagnées d’un nouveau slogan : « Face à la crise du Covid-19, avec Laurent Wauquiez, la Région agit ».

En séance plénière, la majorité régionale a reconnu avoir reçu 39 millions d'euros d'aides pour financer sa lutte contre la propagation du virus. Contacté par Mediacités, le cabinet de Laurent Wauquiez réfute en revanche l'usage des 20 millions d'euros inscrits en recette d'investissement pour couvrir l'achat de masques. « Bien sûr que cet argent a servi à la crise sanitaire, réagit Slim Mazni, secrétaire général du groupe socialiste. Le programme React-UE concerne bien des investissements prévus pour pallier les effets du Covid19 ! »

« Cet argent vient équilibrer le budget de la Région, poursuit-il. Pourquoi pas, mais Laurent Wauquiez a communiqué à tour de bras et promis des millions, alors qu’en réalité, il aura été partout avec l'argent des autres. Cela aurait pourtant été bien de savoir que l'Europe avait fait quelque chose de positif pour ses citoyens ! »

Blandine Flipo

Précédemment dans l'Oeil

Lyon Saint-Exupéry : malgré une année 2020 catastrophique, Vinci réclame des millions d’euros de dividendes à l’aéroport

Alors que l’exploitant de « Saint-Ex’ », filiale du groupe de BTP, a enregistré l’an passé plus de 20 millions d’euros de déficit, la maison-mère souhaite encore puiser dans la trésorerie au profit des actionnaires.

Auvergne-Rhône-Alpes : la nouvelle équipe Wauquiez ou la prime aux cumulards

Reconduit à la tête de la région, Laurent Wauquiez a dévoilé, le 2 juillet, les noms de ses 15 nouveaux vice-présidents.