Le maire de Lyon (EELV) Grégory Doucet, lors du conseil municipal du 22 février 2021. Capture d'écran.

Repas sans viande dans les cantines de Lyon : les quatre actes d’une polémique en roue libre

Quand les épinards se transforment en dynamite… En l’espace de trois jours, le contenu des assiettes des écoliers de Lyon a enflammé les élus locaux, les réseaux sociaux, les agriculteurs et une bonne partie du gouvernement. En attendant une déclaration de la Maison blanche, retour sur les étapes d’une polémique hors

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Cet article concerne la promesse :
« Proposer deux repas végétariens par semaine dans les cantines »
Voir toutes les promesses

Précédemment dans l'Oeil

Présidence d’Interpol : le député Hubert Julien-Laferrière exhorte Emmanuel Macron à s’opposer au candidat des Émirats arabes unis

L’élu du Rhône est à l’initiative d’un courrier signé par 57 parlementaires pour réclamer la libération du prisonnier politique émirati Ahmed Mansour.

Métropole de Lyon et industrie de la défense : le cluster Eden crie au « délit de sale gueule »

En janvier Mediacités révélait que la collectivité supprimerait sa subvention annuelle à cette association d’entreprises de l’armement et de la sécurité. Dans Tribune de Lyon, son président dénonce un « acte d'ostracisme ».