Culture : le fonds d’urgence de la ville de Lyon a majoritairement bénéficié à des hommes

IMG_4685
L’hôtel de ville de Lyon. Photo : NB/Mediacités.

Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Jennifer Simoes

Dans un rapport, l’association HF met en lumière le peu de place accordée aux femmes dans le milieu de la culture, des directions d’établissement aux œuvres programmées, en passant par les financements publics.

Alors que la majorité verte de Grégory Doucet élabore son premier budget « sensible au genre » (qui détermine si les dépenses contribuent ou non à remédier aux inégalités entre les sexes), ces chiffres font tâches… L’association HF, qui promeut depuis 2008 l’égalité entre les femmes et hommes dans le secteur des arts et de la culture, a passé à la moulinette les subventions accordées par la ville de Lyon via son fonds d’urgence culturel [lire dans L’Œil de Mediacités : Fonds d’urgence culturel de la ville de Lyon : qui touche quoi ?]. Près de 3 millions d’euros ont été votés, le 19 novembre dernier, en soutien à un milieu fragilisé par la fermeture des salles et les annulations de spectacles. Sur cette enveloppe,

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment