Laurent Wauquiez, le 7 juin 2021. / © N.Barriquand - Mediacités.

Présidentielle 2022 : Laurent Wauquiez renonce à sa candidature

Finalement, c’est non. Laurent Wauquiez ne sera pas candidat à l’élection présidentielle 2022. « Être candidat à l’élection présidentielle, c’est une décision que l’on prend non parce que l’on en a simplement envie, mais parce que c’est un moment où on se sent en situation de rassembler son camp et de réunir les Français. Je considère que pour moi ce moment n’est pas venu », a déclaré jeudi soir sur Twitter le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’ancien patron des Républicains, qui avait été poussé vers la sortie après l’échec de la droite aux dernières élections européennes, justifie son choix par sa volonté de ne pas « ajouter de la division à la division ». Non sans envoyer quelques tacles au passage : « Les candidatures à la présidentielle à droite se multiplient de façon inquiétante, et certains candidats expliquent même qu’ils se présenteront sans accepter de règle commune », écrit Laurent Wauquiez. Une manière de dénoncer l’attitude de Xavier Bertrand, son rival des Hauts-de-France, qui a fait savoir son refus de participer à des primaires. Ces derniers jours, de nouvelles candidatures pour mener la campagne de la droite ont fleuri, comme celle d’Eric Ciotti et de Michel Barnier, en plus de celles de Valérie Pécresse ou de Philippe Juvin.

Au printemps dernier, Laurent Wauquiez avait fait part de son souhait de « ne pas être spectateur » lors de l'élection, qui se tiendra en avril prochain. S'il ne jouera pas les premiers rôles, il ne compte pas sortir de la scène politique nationale pour autant : « La liberté que je prends aujourd’hui, je la mettrai au service de ce que je crois utile pour mon pays : d’abord, œuvrer pour l’unité d’une candidature à droite ; ensuite, veiller à ce que la droite assume clairement et fortement ses convictions », conclut-il.

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).

Précédemment dans l'Oeil

Transports en commun, GL Events et eau potable au menu du prochain conseil métropolitain du Grand Lyon

Mediacités publie les plus de 130 projets de délibération qui seront soumis au vote des conseillers métropolitains du Grand Lyon le 13 décembre prochain.

Interpol : le général émirati accusé d’avoir couvert des actes de torture élu président

Malgré une forte opposition de la société civile, le général Ahmed Nasser Al-Raisi, visé par plusieurs plaintes pour des violations des droits de l'Homme, a été élu jeudi président d'Interpol, dont le siège est à Lyon.