Municipales à Saint-Herblain : carton plein pour la gauche

Bertrand Affilé, le maire (PS) sortant de Saint-Herblain, troisième ville de Loire-Atlantique (46 000 habitants), n'a pas de souci à se faire pour le second tour... s'il a lieu. Malgré une participation inférieure à 32 % (contre 50,4% en 2014), il réalise un score équivalent à celui d'il y a six ans, avec 43% des voix. En outre, il peut compter sur son partenaire de l'actuelle majorité, l'écologiste (EELV), Jean-François Tallio. A eux d'eux, ils pourraient engranger 75% des votes au second tour. En 2014, ils étaient partis ensemble au 1er tour.
 
Cuisante défaite en revanche pour le candidat LREM Matthieu Annereau. La seconde aux élections municipales. Après une campagne compliquée où les ex candidats à l'investiture LREM ont joué les fortes têtes, l'ex candidat LR en 2014 fait moins bien qu'il y a six ans avec 26% des suffrages (contre 30% en 2014). Ce qui fait dire à Jordan Allory, ex prétendant à l'investiture LREM à St Herblain que Matthieu Annereau « doit en tirer les conclusions » pour les prochaines échéances électorales. Après avoir rué dans les brancards, le jeune loup d'En Marche montre les crocs.
 
Antony Torzec

>>>> Retrouvez tous les résultats, cartes et réactions sur les élections municipales à Nantes et dans la Métropole.

Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).

Précédemment dans l'Oeil

A Treillières, l’équipe Royer tente un contre-feu dans les boîtes aux lettres

Alors que la ville vient de perdre son 26e agent depuis le début de l'année avec la démission de la directrice générale des services, la majorité municipale tente de se dédouaner des affaires et du malaise social qui règne à la mairie. Dans un tract, elle hurle à l'acharnement médiatique et au complot...

Petite victoire pour Françoise Nicolas, la lanceuse d’alerte nantaise en guerre contre le Quai d’Orsay

Dans la guérilla judiciaire qu'elle mène contre le ministère des Affaires étrangères, l'ancienne diplomate obtient une décision favorable du tribunal administratif de Nantes. Victime de violence puis renvoyée en France après avoir dénoncé des détournements de fonds auprès de sa hiérarchie au Bénin, la lanceuse d'alerte poursuit son combat.