Philippe de Villiers, créateur du Puy du Fou, en Vendée. / Image : capture d'écran BFM

Attaqué par Philippe de Villiers, le Sans-culotte gagne son procès en appel

Cette fois, « le Vicomte » a définitivement mangé son chapeau. Jeudi 16 décembre, la cour d’appel de Paris a confirmé en appel la relaxe du Sans-Culotte, attaqué en diffamation par Philippe de Villiers. Comme nous le relations précédemment, l’affaire remonte à février 2019, quand le fondateur du Puy du Fou attaque le journal satirique vendéen après la parution d’un article recensant la parution aux éditions Max Milo de Puy du Fou : la grande trahison, un livre enquête sur le parc d’attraction écrit par Christine Chamard, une ancienne proche de la famille Villiers.

L’ancien président du Conseil départemental de Vendée, désormais proche d’Eric Zemmour, a-t-il subitement voulu se lancer dans l’un de ces « procès bâillon » destinés à accroître les difficultés économiques de titres de presse à la santé financière déjà fragile ? Ou n’a-t-il pas supporté que les critiques sur sa création proviennent d’une ancienne bénévole du parc et journaliste du très conservateur Valeurs Actuelles ? Toujours est-il que depuis plus de dix ans que nos confrères enquêtent sur le parc d’attraction vendéen et son créateur, c’était la première fois qu’il les traînait en justice.

Bien mal lui en a donc pris. Débouté en première instance le 11 novembre 2020, Philippe . . .

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !


Benjamin Peyrel
Co-fondateur de Mediacités et rédacteur en chef de son édition nantaise. Avant de me lancer dans cette aventure, j'ai débuté au quotidien La Croix et suis passé par différentes rédactions avant de rejoindre L’Express et d'écumer préfectures et sous-préfectures pendant dix ans. Je m’intéresse notamment aujourd’hui aux montagnes de données que les collectivités comme les citoyens produisent quotidiennement et aux moyens de les utiliser pour faire avancer le débat public.
Voir ma déclaration d’intérêts

Précédemment dans l'Oeil

Conseil régional, Conseils départementaux : en Pays de la Loire, hausse des salaires pour les hauts fonctionnaires

Près de 13 % d'augmentation pour la moyenne des dix plus hauts salaires au Conseil départemental de Vendée, qui reste néanmoins inférieure à celle de la Région Pays de la Loire. La Gazette des communes a compilé les dix plus hautes rémunérations des principales collectivités territoriales et leur répartition entre hommes et femmes.

Législatives en Loire-Atlantique : un vote polarisé à Nantes et dans la métropole

Comment ont voté vos voisins aux élections législatives ? Près de deux semaines après le scrutin, nous revenons en détail sur les résultats dans les circonscriptions de l'agglomération nantaise avec une carte interactive inédite, bureau de vote par bureau de vote.