Huit mois après son arrivée, Nantes perd son déontologue

Marianne
Un buste de Marianne / Photo : Mediacités – Kevin Arquillo

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Benjamin Peyrel

Nommé en décembre 2021, le déontologue de la Ville et de la Métropole a quitté ses fonctions dans le courant du mois d'août. Un passage éclair qui ne remet pas en question l'utilité du poste.

Fugace… Voilà comment on peut qualifier le passage de Nicolas Granger au poste de déontologue de la Ville et de la Métropole de Nantes. Nommé en décembre 2021, l’avocat a démissionné cet été, soit après un peu plus de sept mois d’exercice. La nouvelle a été annoncée lundi aux élus de tous bords politiques et aux citoyens qui composent la commission éthique et transparence de la Ville.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.