Jean-Luc Moudenc plante un arbre. / © capture écran - Ville de Toulouse

Un tiers des 100 000 arbres de Moudenc viendront du privé

Pour faire avancer sa promesse de planter 100 000 arbres en 2030, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a mis la main à la pelle en participant ce 25 novembre à la plantation d’une vingtaine d’arbres sur la coulée verte du Touch. L'opération de communication, menée en compagnie de son adjoint en charge des espaces verts, Clément Riquet, permet à l'édile de positionner la commune en pionnière de la semaine de la plantation d’arbres, après une année de variations sur le bilan municipal en la matière. Dans la semaine, plusieurs autres élus de la majorité se sont prêtés à l'exercice, telles Laurence Arribagé et Julie Pharamond.

 

Pour les dizaines de milliers d’arbres à enraciner chaque année d’ici 2030, le maire a confirmé à Mediacités qu’il comptait sur la mobilisation du secteur privé et des particuliers. « Pour environ un tiers », comme précisé récemment sur le site de la mairie, l’édile s’en remet « aux Toulousains, qui peuvent planter dans leurs jardins, à l’ensemble des propriétaires et acteurs du foncier, les administrations, telles que les universités… » Charge à eux d'acquérir ses 33 000 spécimens arboricoles.

L'ampleur de la promesse initiale reste inchangé. « L’objectif de 10 000 arbres par an pour 100 000 arbres plantés en 2030 est un engagement ambitieux, mais je veux qu’en 2026 [date de fin du mandat actuel, NDLR], nous ayons en effet planté 60 000 arbres », martèle Jean-Luc Moudenc. « Ce chiffre pourrait être très vite atteint en nous concentrant sur les grandes aires et les parcs, tels que la Ramée ou Pech David, assure Clément Riquet, conseiller municipal chargé des espaces verts. Mais nous avons la volonté d’aller dans tous les quartiers. »

Et là encore, la mobilisation générale est requise : « II faut que toutes les directions techniques de la commune pensent arbres dans chacun de leurs projets », rappelle le maire. « Les citoyens conseilleront également des lieux de plantation, par exemple lors des consultations sur l’écologie programmées au printemps prochain. » Tout cela avec l’appui des comités scientifiques et techniques, dont Mediacités s'est déjà fait l'écho.

Caroline Carissoni

 

Cet article concerne les promesses :
« Inviter entreprises, universités et institutions publiques à participer au plan 100 000 arbres » « Planter 100 000 arbres à échéance 2030 »
Voir toutes les promesses

Précédemment dans l'Oeil

L’Ordre des avocats et l’Observatoire international des prisons demandent au ministère de la Justice d’améliorer les conditions de détention à Seysses

Ils demandent à la justice de forcer l’État à tenir compte du rapport de la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté.

Le député LR Aurélien Pradié se dote d’un micro-parti

L’ancienne tête de liste Les Républicains aux élections régionales vient, à son tour, de créer son micro-parti. Une structure qui a vocation à perdurer, même si son mouvement politique restera Les Républicains.