Trois ans d’inéligibilité pour le maire de Mondouzil

Robert-Medina
Robert Médina / © Bernard Aiach – Toulouse Métropole

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Gael Cérez

L'ex-LREM Robert Médina ne pourra plus se présenter à une élection pendant trois ans car il n'a pas respecté le code électoral lors des dernières élections sénatoriales.

C'est une mauvaise nouvelle qui a cueilli le maire de Mondouzil Robert Médina, au début de l'été. Le 8 juillet dernier, le Conseil constitutionnel l'a déclaré inéligible à tout mandat pour une période de trois ans.

Tout a commencé par le rejet de ses comptes de campagne en tant que candidat aux sénatoriales du 27 septembre 2020. La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) lui reproche deux manquements : ne pas avoir fait présenter ses comptes par un membre de l'ordre des experts-comptables, comme l’impose l'article L. 52-12 du code électoral ; et avoir réglé personnellement la totalité des dépenses engagées lors de cette élection au lieu d'utiliser un compte bancaire dédié, ce qui contrevient à l'article L. 52-4 du code électoral.

Après avoir rendu sa décision le 3 mai, la CNCCFP a saisi le Conseil constitutionnel le 5 mai. Dans la foulée, « eu égard à la particulière gravité de ces manquements à des règles dont M. Médina ne pouvait ignorer la portée », les Sages ont arrêté leur décision le 8 juillet.   
Une décision « un peu rude »
Ces « erreurs », Robert Mondouzil ne les conteste pas. « Pour faire présenter ses comptes par un commissaire aux comptes, il faut dépasser 4 000 euros de dépenses. Les miennes se sont élevées à 4 900 euros. Faire appel . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment