Le député Isaac-Sibille toujours aussi proche des labos

Dix mois après notre enquête sur les liens d’intérêts entre élus et industrie pharmaceutique, la situation a-t-elle changé ? Pas vraiment pour le député MoDem du Rhône Cyrille Isaac-Sibille qui, dès le lendemain de son entrée à l’Assemblée nationale, était invité par un laboratoire.

Seance de questions au gouvernement a l assemblee nationale
Cyrille Isaac-Sibille, député Modem du Rhône depuis 2017. Photo : MaxPPP

Le médecin Cyrille Isaac-Sibille rencontrait régulièrement les laboratoires avant son élection à l’Assemblée nationale. Cela n'a pas changé depuis. Le 22 juin 2017, au lendemain de son entrée au Palais Bourbon, le tout nouveau député (MoDem) du Rhône dîne aux frais de Zambon France. « Il a assisté avec 14 autres médecins ORL à un dîner de formation continue », précise Pascal Brossard, directeur général du laboratoire. 

Dix mois après une première série d’enquêtes sur le lobbying de l’industrie pharmaceutique (dans les CHU, les fac de médecine comme à Lyon Sud ou auprès des députés médecins tels Jean-Louis Touraine (LREM) ou Cyrille Isaac-Sibille), Mediacités s’est à nouveau penché sur la base Transparence santé qui recense tous les avantages offerts par les laboratoires aux professionnels de la santé. Une obligation qui a vu le jour à la suite du scandale du Mediator. Pour Cyrille Isaac-Sibille, la pêche fut donc bonne.

Deux jours après notre enquête, le 8 février 2018, rebelote ! Cyrille Isaac-Sibille est invité par Menarini France, avec qui il signe une « convention d’hospitalité » (qui équivaut en général à un contrat d’orateur pour une . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Rozenn Le Saint