Comme Mediacités l’a raconté dans le détail à l’occasion d’une enquête en deux volets publiée à l’automne dernier [à retrouver ici et ], GL Events s'emploie à rassurer ses investisseurs depuis le début de la crise sanitaire : sa trésorerie, qui s’élevait à 400 millions d'euros au 31 décembre 2019, lui permettra de passer la crise. Ce qui n'empêche pas le géant mondial de l’événementiel, qui exploite une cinquantaine de parcs des expositions et centres des congrès en France, de faire le siège des collectivités pour obtenir des aides sonnantes et trébuchantes. Avec succès.

D’après nos informations, le Grand Lyon a consenti au groupe d’Olivier Ginon une ristourne de

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Isabelle Jarjaille
Journaliste indépendante​ depuis 2011​, j'enquête sur la gestion des services publics par le privé et son impact sur les finances publiques.​ ​Mon livre enquête "Services publics délégués au privé, à qui profite le deal ?" est sorti le 27 mars 2018​. ​Je suis également en charge du cours Techniques d'enquête en licence Info Com à l'IUT de Lannion et je porte un projet d'éducation aux médias dans deux lycées agricoles. Je suis membre du bureau du Club de la presse de Bretagne, pour promouvoir les médias et ceux qui les font au quotidien : les journalistes, notamment les pigistes.