«L’IEA est un pilier indispensable de la recherche pour notre territoire et pour le monde académique. Nouvelle étape et nouveau projet scientifique adoptés ce matin par le Conseil d’administration. A la clé : une + grande ouverture et un rayonnement encore + important ». Le 27 janvier dernier, dans un message publié sur Twitter, Johanna Rolland voulait tourner une page : celle de la crise subie par l’Institut d’études avancées de Nantes depuis plusieurs années.

Problèmes de gouvernance à répétition, déficits financiers chroniques, interrogations sur l’identité de cet organisme accueillant des chercheurs étrangers en résidence à Nantes et sur son utilité pour le territoire… Comme Mediacités l’avait décrit dans une longue enquête en avril 2021, l’institution fondée par Jean-Marc Ayrault en 2008 traverse une zone de très sévères turbulences.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Benjamin Peyrel
Co-fondateur de Mediacités et rédacteur en chef de son édition nantaise. Avant de me lancer dans cette aventure, j'ai débuté au quotidien La Croix et suis passé par différentes rédactions avant de rejoindre L’Express et d'écumer préfectures et sous-préfectures pendant dix ans. Je m’intéresse notamment aujourd’hui aux montagnes de données que les collectivités comme les citoyens produisent quotidiennement et aux moyens de les utiliser pour faire avancer le débat public.
Voir ma déclaration d’intérêts