Après l’audit de Lille 3000, Martine Aubry au pied du mur

Les magistrats de la chambre régionale des comptes ont relevé de nombreuses limites dans le fonctionnement de Lille 3000, corroborant en tous points nos quatre enquêtes de l'automne 2017. Le temps de la mise à plat de cette «chasse-gardée » de la maire de Lille est-il arrivé ?

Aubry_Fusillier_Lille3000
La maire de Lille, Martine Aubry, et Didier Fusillier, directeur général de Lille 3000, à la soirée d’ouverture d’Europe XXL, 2e édition du festival Lille3000, le 14 mars 2009. Photo: Andia

Les magistrats de la chambre régionale des comptes ont relevé de nombreuses limites dans le fonctionnement de Lille 3000, corroborant en tous points nos quatre enquêtes de l'automne 2017. Le temps de la mise à plat de cette «chasse-gardée » de la maire de Lille est-il arriv . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Erwan Seznec