Dans votre boîte aux lettres, sur votre marché, sur le pare-brise de votre voiture… A l’approche des élections locales, les tracts des candidats sont déjà partout. Parce qu’ils doivent condenser en peu de mots et d’images une démarche politique, ils racontent beaucoup de ceux qui brigueront nos scrutins les 15 et 22 mars prochains. Mediacités a décidé de décortiquer ces bouts de papier hautement stratégiques. Premier sur la liste : le candidat des Républicains à l’hôtel de ville de Lyon, Etienne Blanc

> cliquez ici si vous souhaitez afficher le tract en grand

1. UN BLANC VERT D'EAU

Ces élections municipales seront placées sous le signe de l’écologie ou ne seront pas. Va, donc, pour un tract vert ! Vert d’eau plus exactement pour Etienne Blanc. Clin d’œil à son attachement à la terre d’étangs qu’est la Dombes, où le candidat LR chasse de temps à autre ? L’environnement fait en tout cas partie « des trois grands axes » de sa campagne, avec « la sécurité et la proximité ».

Concrètement ? L’actuel vice-président de Laurent Wauquiez à la région promet « 600 corolles [de gros pots de fleurs] pour créer la plus grande toiture végétale et naturelle du monde », la plantation de 500 000 arbres et arbustes (en incitant les Lyonnais à le faire d'eux-mêmes) ou encore « un plan hydrogène » pour les véhicules municipaux. Mais son écologie a des limites : le pr . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois