Municipales et métropolitaines du Grand Lyon : les mots d’une campagne hors normes

« Glissade », « climat », « connards »… A la veille du second tour des élections municipales et métropolitaines, Mediacités a sélectionné une quinzaine de mots qui ont marqué ou qui résument plus d'une année de campagne électorale, riche en rebondissements. Entre grands chamboulements politiques et petites mesquineries.

IMG_4913
Le second tour des élections municipales et métropolitaines se tient dimanche 28 juin dans l’agglomération de Lyon. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Drôle d’élection. Jamais scrutin local n’aura vécu un entre-deux tours aussi long, ni une abstention aussi forte (plus de 60% à Lyon, avec des pointes à plus de 70% dans certaines communes de la Métropole). Reportés de trois mois pour cause de confinement, les seconds tours des élections municipales et métropolitaines organisés ce dimanche 28 juin vont clore une très longue séquence électorale, entamée il y a plus d’un an et demi avec les premières déclarations de candidature (celle d’Etienne Blanc, à la mairie de Lyon, date d’octobre 2018). Ils vont aussi ouvrir une nouvelle ère politique.

Le 15 mars, il y a un siècle, Mediacités avait

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 15 minutes

Par Mathieu Périsse