Baron sans terres, Gérard Collomb n’a pas dit son dernier mot

Balayées par les écologistes, les troupes de l'ancien maire de Lyon sont réduites à portion congrue à la ville comme à la Métropole. Mais, malgré sa déclaration le soir du vote - « C’est la fin de ma vie politique » -, Gérard Collomb ne lâche pas prise : il siégera dans l’opposition.

Collomb-28juin2020-Sipa-Web
Gérard Collomb, dimanche 28 juin, à l’hôtel de ville de Lyon. Photo : Sipa.

S’est-il déjà replongé dans sa bibliothèque ? « J’aurai le temps de la lecture », avait rétorqué Gérard Collomb à Mediacités, en mars dernier, quand nous l’avions interrogé sur ses projets en cas d’échec électoral. Trois mois et une vague verte plus tard, le futur ex-maire de Lyon - Grégory Doucet doit officiellement lui succéder lors d’un conseil municipal ce samedi 4 juillet - est renvoyé à ses livres. Avant cela, « Gégé » devrait remettre lui-même l’écharpe tricolore à l’écologiste. Selon la tradition, c’est le doyen de l’hémicycle fraîchement élu qui s’y colle. La scène vaudra symbole.

Le baron a tout perdu. À la Métropole, qu’il ambitionnait de reconquérir, il arrache

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Nicolas Barriquand