Sept jours… C’est d’ordinaire le temps qui sépare le premier du second tour des élections municipales. Cette année, ce délai aura été porté à 104 jours. 104 jours vécus pour une bonne part sous confinement et sous la menace du coronavirus ; 104 jours pendant lesquels la gestion de l'urgence et de la crise a pris le pas sur les programmes et les promesses de campagne ; 104 jours durant lesquels les rêves de "monde d'après" ont fleuris avant, parfois, de faner aux réminiscences du monde d'avant.

Dimanche 28 juin, date à laquelle est fixé le second tour, cela fera donc 104 jours que de Nantes à Rezé, de Couëron à Sainte-Luce-sur-Loire, les habitants de la métropole se sont rendus une première fois aux urnes. Pas nombreux. Dans le doute, voire la colère, face au maintien du scrutin pour certains, auxquels s'ajoutait pour d'autres la peur de la contagion. Des sentiments qui restent parfois le seul souvenir de ce dimanche électoral si particulier.

Ses résultats ayant été entérinés et alors que la campagne électorale a repris de plus belle, voici de quoi rafraîchir les mémoires. A un mois tout juste du second tour des municipales, retour, en cinq cartes, sur les principaux résultats du premier.

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois


Benjamin Peyrel
Co-fondateur de Mediacités et rédacteur en chef de son édition nantaise. Avant de me lancer dans cette aventure, j'ai débuté au quotidien La Croix et suis passé par différentes rédactions (L’Humanité, Le Parisien, etc), avant de rejoindre L’Express et d'écumer préfectures et sous-préfectures pendant dix ans. Je m’intéresse notamment aujourd’hui aux montagnes de données que les collectivités comme les citoyens produisent quotidiennement et aux moyens de les utiliser pour faire avancer l'information.