A Nantes, ils sont environ 15 000 élèves à se ruer vers la cantine dès que la cloche sonne. Au sein des 88 restaurants scolaires des écoles primaires et maternelles, le signal marque le début du dernier acte d'un ballet entamé des mois plus tôt. Chargée de la restauration des plus petits, la ville de Nantes élabore ses menus six à huit semaines à l’avance. Mais savez-vous vraiment ce que mangent vos enfants ? Les menus des écoles publiques sont-ils en accord avec la loi ? Comment les plats sont-ils préparés ? Pour vous éclairer, nous avons jeté un œil aux menus qui seront servis pendant le mois de septembre.       
Deux fois plus de menus végétariens

C’est la grande nouveauté de la rentrée : depuis septembre, les cantines scolaires servent deux menus végétariens par semaine. Soit deux fois plus qu’avant. Si l’obligation de proposer un menu végétarien hebdomadaire est inscrite dans la nouvelle loi Climat & résilience, la maire de Nantes, Johanna Rolland, avait promis d’aller plus loin. Promesse tenue pour la collectivité, à une exception près. Les enfants souffrant d’allergies alimentaires et donc bénéficiaires du . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois