Cantine scolaire. / Image d'illustration

Repas végétariens dans les cantines : Nantes dans la moyenne des villes françaises

« Passer de un à deux repas végétariens par semaine pour tous les enfants ». C’était l’une des promesses émises par Johanna Rolland lors de la campagne municipale. Un objectif pas si facile que cela à atteindre si l’on en croit les résultats de l’enquête participative menée par Greenpeace du 1er janvier au 31 mars

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Cet article concerne les promesses :
« Passer de 1 à 2 repas végétariens par semaine pour tous les enfants » « Un menu végétarien quotidien dans les cantines »
Voir toutes les promesses
Benjamin Peyrel
Co-fondateur de Mediacités et rédacteur en chef de son édition nantaise. Avant de me lancer dans cette aventure, j'ai débuté au quotidien La Croix et suis passé par différentes rédactions (L’Humanité, Le Parisien, etc), avant de rejoindre L’Express et d'écumer préfectures et sous-préfectures pendant dix ans. Je m’intéresse notamment aujourd’hui aux montagnes de données que les collectivités comme les citoyens produisent quotidiennement et aux moyens de les utiliser pour faire avancer l'information.

Précédemment dans l'Oeil

Vente des Chantiers de l’Atlantique à Fincantieri : le gouvernement fait l’unanimité contre lui

Lancé il y a plus de trois ans, le projet de cession des Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire au groupe italien Fincantieri n'en finit plus de ne pas voir le jour. Pourtant, malgré les retards et l'opposition des élus locaux, nationaux et des syndicats, le gouvernement semble s'entêter.

L’intelligence artificielle contre le gaspillage alimentaire dans les cantines nantaises

Pour éviter de jeter chaque jour plus d'un millier de repas dans ses cantines scolaires, la ville de Nantes fait appel à l'intelligence artificielle.