Métros, bus, tramways : Mediacités dans les transports en commun

Grands projets : le mandat pour rien de la MEL

LilleL'analyse scrupuleuse des comptes de la Métropole européenne de Lille montre un sous-investissement inquiétant... malgré une tentative grossière de maquillage des chiffres. Retour sur les raisons d’un échec politique majeur.

Périphérique nord de Lyon : une pertinence douteuse… sauf pour le gestionnaire privé

LyonAnneau des sciences, péage de transit…Alors que les questions de mobilité vont rythmer les élections lyonnaises de 2020, Mediacités prend le périphérique nord. Gérée par le privé, l’infrastructure à péage héritée des années 1990 est de moins en moins en phase avec les enjeux à venir.

L’Oeil de Mediacités – Boiron et sa com’ à 155 millions ; promesses électorales...

LyonPour la com’, Boiron dépense sans compter ; pour 2020, Collomb se voit déjà en haut de l'affiche ; mobilités : périph' à 70, Vullien et la gratuité des transports en commun, métro E... L'actu lyonnaise scrutée par Mediacités.

Ligne E : un métro, c’est trop ?

LyonCreuser un nouveau métro pour desservir l’ouest de Lyon ? Malgré sa médiatisation et la consultation publique en cours, rien n’est acté sur ce projet – promesse électoraliste de Gérard Collomb à l’origine. Son coût estimé à 1,2 milliard d'euros, pour seulement 45 000 à 75 000 voyageurs par jour, interroge.

Le pari incertain de la 3e ligne de métro toulousain

ToulouseLes magistrats de la Cour et de la chambre régionale des comptes ont publié une salve de quatre rapports dressant un constat sévère des fragilités du projet phare de Jean-Luc Moudenc. Mediacités décrypte leurs arguments en six questions clés.

Métro de Toulouse : les coulisses malsaines des marchés de la 3e ligne

Toulouse« Conflit d’intérêt apparent », « avantage concurrentiel », « suspicion d'abus de position dominante »… Les magistrats de la Chambre régionale des comptes d’Occitanie jettent une lumière crue sur les conditions d’attribution des lots de la 3e ligne de métro par Tisséo.

Quand les transports nantais recrutent dans le métro parisien

NantesPour attirer les conducteurs de bus et de tram qui lui manquent, Nantes fait de la pub jusque dans les couloirs… du métro de la capitale. L’objectif : surfer sur l’image dynamique de la ville pour séduire les salariés de la RATP et pallier la pénurie de main d’œuvre à laquelle fait face la Semitan.

Périphérique de Lille à 70 km/h : sept ans de freinage pour ralentir

LilleA partir du 2 février, la limitation de vitesse sera de 70 km/h sur une partie du périphérique lillois. Une mesure, prise à titre expérimental, réclamée depuis 2012 par Martine Aubry. Pourquoi une si longue attente ?

Lyon : contre la hausse des tarifs des TCL, défendre des « transports pour...

LyonAprès une pétition en décembre, c'est au tour d'un lecteur de Mediacités d'interpeller Fouziya Bouzerda, la présidente du Sytral, sur la hausse des tarifs des TCL. Militant écologiste lyonnais, impliqué dans les questions de mobilité et de pollution de l'air, Renaud Pierre dénonce une augmentation contraire aux enjeux environnementaux et de justice sociale.

Pollution : ce que vous respirez dans le métro

A Lyon, Toulouse et Lille, les milliers d’usagers quotidiens du métro respirent un air bien plus pollué aux particules fines qu’à l’extérieur. Mediacités s’est plongé dans la jungle des mesures prises dans ces métropoles et met en lumière un enjeu de santé publique dont les collectivités commencent tout juste à se saisir.

Aux sources de la colère des gilets jaunes

[EN IMAGES] Le photographe Vincent Jarousseau à choisi la ville de Denain il y a 18 mois pour documenter les problématiques de la mobilité et du pouvoir d’achat qui se retrouvent aujourd’hui au coeur de la crise des gilets jaunes. Les portraits d’habitants qu’il livre à Mediacités - qu’ils soient ou non manifestants - donnent du sens et de la profondeur à une actualité qui ne cesse de s’emballer.

17 novembre : « le sentiment d’injustice fiscale gagne les classes populaires »

Sous ses oripeaux techniques, l’impôt est une matière fondamentalement politique. Pour le sociologue Alexis Spire, la révolte contre la fiscalité écologique prouve que les « petits contribuables » acceptent désormais encore moins bien l’impôt que les classes supérieures. Non sans raisons.