Lille 3000, au service de la culture… et de Martine Aubry

Dédiée au rayonnement de la métropole lilloise, l'association a su, quand il le fallait, se consacrer au rayonnement de la maire de Lille. Retour sur un incroyable mélange des genres.

Aubry_Fusillier_Lille3000
La maire de Lille, Martine Aubry, et Didier Fusillier, directeur général de Lille 3000, à la soirée d'ouverture d'Europe XXL, 2e édition du festival Lille3000, le 14 mars 2009. Photo: Andia

Il s’appelait le dossier « MA », comme Martine Aubry. Depuis le 13 octobre 2011, il dormait sur les serveurs de Lille 3000. Nul besoin d’être un hacker chevronné pour y accéder. Il suffisait d’entrer dans Google la requête « Tous‐avec‐Martine‐Aubry + Lille 3000 ». Le dossier était en accès libre. Une demie heure après nos premières questions posées à son sujet, il avait disparu comme par enchantement. Mais nous avions pris soin de « l’aspirer » dans son intégralité. Le dossier « MA » contenait des éléments de campagne de Martine Aubry dans le cadre de la présidentielle 2012. Soit une affiche de la maire de Lille, plan serré sur fond rouge, avec pour unique slogan : « Ma. présidente ». Figurait aussi un appel à la soutenir signé par des personnalités de la culture, de la politique et du sport : Virginie Ledoyen, Edmond Maire, Pierre Joxe, Philippe Sollers, José Bové, Yohann Diniz, Eric Dupont‐Moretti, etc.

Ce mini‐kit de campagne devait d’abord être utilisé pour appuyer la candidature de Martine Aubry à la primaire socialiste. L’intention initiale était d’inviter un maximum d’internautes à remplacer leur photo de profil Facebook ou Twitter par l’image de la candidate juste avant le second tour de la primaire, le 16 octobre 2011. L’opération était organisée par Didier Fusillier, directeur général de Lille 3000 et incontournable « Monsieur Culture » de l’équipe Aubry. Le 10 octobre 2011, Europe 1 avait évoqué l’info dans une brève toujours visible sur le site de la station et ainsi rédigé : « A l’initiative d’un jeune volontaire de la campagne (il avait en réalité 52 ans en 2011, ndlr), le responsable des questions culturelles dans l’équipe de Martine Aubry, Didier Fusillier, la candidate à la primaire socialiste propose un rassemblement, intitulé « 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Favorite

Par Erwan Seznec