Son émotion est palpable. « Cela fait huit ans que je suis ici, raconte devant une salle comble une habitante du Grand Trou, dans le 8e arrondissement de Lyon. Huit ans que je vois les même problèmes. Des feux d’artifice tirés dans la rue, des trottoirs squattés, des voitures qui brûlent. » Un homme, la quarantaine, qui a ouvert un bureau partagé route de Vienne, poursuit comme en écho : « On avait l’habitude de déplacer nos autos le soir de l’Aïd ou du jour de l’An pour ne pas les retrouver calcinées le lendemain. Mais là, quelque chose

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Cet article concerne la promesse :
« Lutter contre l’habitat indigne »
Voir toutes les promesses