Lyon Saint-Exupéry : David Kimelfeld demande à Vinci d’arrêter de vider les caisses

Après le Rhônexpress, le président de la Métropole ouvre un nouveau front avec Vinci, selon un courrier que Mediacités s’est procuré. D'après nos informations, le groupe qui exploite l’aéroport de Lyon prévoit d’augmenter (encore) les dividendes qu’il s’octroie en 2020.

Kimelfeld-sept2019-JulieLeMest
Le président sortant de la Métropole de Lyon David Kimelfeld. Photo : J.Le Mest/Mediacités.

Il enfonce le clou. Après avoir déclaré les hostilités avec Vinci en réclamant la résiliation du contrat Rhônexpress (la navette ferrée entre Part-Dieu et Satolas – lire L’Œil de Mediacités du 10 décembre), le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld demande au géant du BTP de renoncer à

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Isabelle Jarjaille