Un départ d’incendie [(re)lire L’Œil  de Mediacités], une pompe en panne, un réservoir corrodé, un récupérateur de corium (matière radioactive produite en cas de fonte du cœur d’un réacteur) non étanche, une visite décennale qui s’éternise... N’en jetez plus ! Depuis mai 2020, incidents et déconvenues se succèdent à la centrale nucléaire du Bugey, située à environ trente-cinq kilomètres de l’agglomération lyonnaise. Son exploitant EDF minimise ces bugs en série, tous classés au niveau 1 sur l’échelle Ines. Il n’empêche : leur enchaînement souligne la

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !