Rhône : ces communes qui paient (très) cher leur manque de logements sociaux

Chaque année, l’État inflige des pénalités aux municipalités qui ne respectent pas leurs obligations en matière de logements sociaux. Depuis 2010, elles sont 43 dans le Rhône à avoir mis la main au portefeuille, parfois pour plusieurs millions d'euros. Votre ville a-t-elle été mise à l’amende ?

tassin3
En 2020, Tassin-la-Demi-Lune a payé plus de 600 000 euros de pénalités pour non-respect de la loi sur le logement social. Photo : creative commons.

Ces chiffres devraient être scrutés avec attention du côté de la rue de Lac, siège de la Métropole de Lyon… Alors que la majorité écologiste de Bruno Bernard s’est engagée à construire 6000 logements sociaux par an d’ici à la fin du mandat (contre environ 4000 par an au cours du mandat précédent), Mediacités publie - graphiques à l’appui - le détail des pénalités réclamées par l’État aux villes du Rhône qui ne respectent pas les règles en la matière.

Votée en

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Benjamin Peyrel et Nicolas Barriquand