« Forêts urbaines » : les écologistes lyonnais élaguent leurs promesses

Grégory Doucet et Bruno Bernard en avaient fait un engagement phare de leur campagne électorale : doter l’agglomération de « forêts urbaines » de 3 à 5 hectares, y compris au cœur de Lyon. Un an et demi plus tard, les plantations restent timides et les élus préfèrent maintenant parler de « boisements »...

3 – confluence
Plantation d’arbres à la Confluence. Photo : A.Bamas.

«La toute première forêt urbaine. » En mars dernier, avec quelques membres de sa majorité, Bruno Bernard, le président (EELV) du Grand Lyon, dévoile le premier terrain boisé par la Métropole. Six mois plus tard, sur une parcelle aux allures de terrain vague, située sur la commune de Saint-Priest, poussent de jeunes érables ou chênes espacés de deux mètres les uns des autres.

Sur le papier, l’aménagement de ces deux hectares

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Arthur Bamas