Les Altiligériens allaient voir ce qu’ils allaient voir ! À l’approche des élections régionales de 2021, Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes, s’était emparé du projet de déviation de la RN88, la route nationale qui relie son fief électoral du Puy-en-Velay à Saint-Etienne, et au-delà, à Lyon. Un projet dans les cartons depuis un quart de siècle qui prévoit de dérouler 10,7 kilomètres de bitume à travers les sucs, ces collines volcaniques typiques du Velay. Mais, comme Mediacités l’avait détaillé dès septembre 2020, avec les millions de sa collectivité - 226 millions d’euros environ, soit près de 90 % du coût de l’infrastructure -, le plus célèbre des Ponots promettait de tracer la route sans attendre. De fait, et fort opportunément, abatteuses et tronçonneuses sont entrées en action en janvier 2021, en pleine campagne pré-électorale, pour préparer le terrain.     

Et depuis ? Mediacités a réemprunté la RN88. Si le chantier

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Blandine Flipo
Journaliste indépendante, je traque les outrages fait à l'environnement pour Le Canard enchaîné, rubrique « Professeur Canardeau », depuis dix ans. Pour Mediacités Lyon, je suis notamment l'actualité et les dossiers de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de son président en parka rouge.