En Haute-Loire, le chantier de « la route Wauquiez » s’embourbe

Aucun bulldozer à l’horizon… Dans le fief de Laurent Wauquiez, le projet de déviation de la route nationale 88 financée par la région Auvergne-Rhône-Alpes patine. En cause, d’après un document exclusif obtenu par Mediacités : la précipitation de la collectivité à démarrer les travaux sans disposer de réserves foncières suffisantes.

IMG_8355
Un panneau en attendant les travaux… Sur la route nationale 88, entre Le Puy-en-Velay et Saint-Etienne. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Les Altiligériens allaient voir ce qu’ils allaient voir ! À l’approche des élections régionales de 2021, Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes, s’était emparé du projet de déviation de la RN88, la route nationale qui relie son fief électoral du Puy-en-Velay à Saint-Etienne, et au-delà, à Lyon. Un projet dans les cartons depuis un quart de siècle qui prévoit de dérouler 10,7 kilomètres de bitume à travers les sucs, ces collines volcaniques typiques du Velay. Mais, comme Mediacités l’avait détaillé dès septembre 2020, avec les millions de sa collectivité - 226 millions d’euros environ, soit près de 90 % du coût de l’infrastructure -, le plus célèbre des Ponots promettait de tracer la route sans attendre. De fait, et fort opportunément, abatteuses et tronçonneuses sont entrées en action en janvier 2021, en pleine campagne pré-électorale, pour préparer le terrain.      

Et depuis ? Mediacités a réemprunté la RN88. Si le chantier

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Blandine Flipo