Il est l'un des plus grands footballeurs de tous les temps, champion du monde (1998) et champion d'Europe (2000) avec l'Equipe de France. Zinedine Zidane est aussi l'un des meilleurs entraîneurs de l'histoire, devenant, en 2018, le premier à remporter à trois reprises consécutives la Ligue des champions avec le Real Madrid. Et pourtant, le parcours de Zizou, depuis sa retraite sportive en 2006, aurait pu être bien différent... C'est ce que révèlent les Football Leaks, auxquels Mediacités a eu accès. Ces millions de données confidentielles ont été recueillies initialement par le magazine allemand Der Spiegel, puis analysées par ses partenaires de l’EIC (European Investigative Collaborations), dont Mediapart pour la France.

Le conglomérat chinois Fosun est connu en France pour avoir racheté le Club Med en 2015. Il est également propriétaire de la maison de couture Lanvin et possède des parts dans l'entreprise de divertissement le Cirque du Soleil. Entre 2010 et 2017, ce mastodonte a dépensé pas moins de 15 milliards de dollars en acquisitions à l'étranger ! En décembre 2018, il a aussi noué un partenariat avec l'entreprise française La Compagnie des Alpes, exploitant de stations de ski et de parcs à thèmes. Le football n'a pas échappé à l'appétit vorace de Fosun.

En novembre 2014, l'un des dirigeants du conglomérat, Jeff Shi est sollicité par la banque Raine Group pour reprendre le club anglais Everton. Sans succès. Mais ce dirigeant de Fosun recontacte la banque en mai 2015 : « L’année dernière, vous m’avez recommandé plusieurs opportunités d’investissements dans des clubs de football, et je vous ai dit qu’il était encore trop tôt. Mais cette année, Fosun est prêt à faire des offres ». Jeff Shi précise ses critères : « Racheter ou jouer un rôle très actif dans un club de Premier League anglaise, de Liga espagnole, de Serie A italienne, de Bundesliga allemande, de Ligue 1 française ou de la Liga portugaise ».

C'est sur les Girondins de Bordeaux, propriété du groupe M6, que Fosun a d'abord jeté son dévolu. Le 24 juillet 2015, Franck Lee, directeur financier de Fosun, écrit un courriel à Andrew Xu, directeur général pour lui détailler l'avancée du projet : « Les réunions de cette semaine avec le PDG et le directeur financier du propriétaire actuel du club ont montré qu'il était plus réaliste d'envisager une clôture de la transaction en septembre ou octobre, car nous devons tenir compte des retards administratifs (…) et de la dimension diplomatique du projet (rencontre avec le maire de Bordeaux, avec le ministre des Sports, etc.). »

Le mail nous apprend aussi que Zinedine Zidane, qui est alors à la tête de l'équipe réserve du Real Madrid, est partie prenante de ce projet d'acquisition : « Nous avons discuté hier avec Zidane du calendrier de l'opération. Il est heureux d'avoir plus de temps pour travailler sur la nouvelle équipe bordelaise, sur les transferts et sur le projet sportif. Il est très motivé pour relever ce formidable défi et faire de Bordeaux un grand club et un business rentable ». Zinedine Zidane a porté le maillot bordelais entre 1992 et 1996 : nul doute que le retour de l'un des joueurs les plus illustres de l'histoire du club aurait séduit les supporters...

https://twitter.com/footmercato/status/711178610086957056

Si Zidane devait être en charge du projet sportif des Girondins de Bordeaux version Fosun, il était aussi prévu qu'il entre au capital du club. Ce que nous apprend aussi ce courriel de Frank Lee, où il détaille les aspects financiers du projet : « Nous avons déjà entamé les négociations avec le PDG de M6. Sans surprise, elles sont difficiles car nous ne voulons pas payer le montant estimé par le directeur financier de la valeur de l'entreprise, à 60 millions d'euros. Nous estimons que nous pouvons avoir un prix compris entre 25 et 30 millions d’euros (20 millions pour le remboursement du compte courant + 10 millions d’achat pour 66% du capital, les 33% restants étant à verser aux dirigeants de la nouvelle équipe, y compris Zidane). »

Frank Lee précise que l’attribution définitive des actions sera discutée plus tard, au moment de l’offre ferme de rachat du club par Fosun. « Le PDG de M6 a également indiqué que le nouveau propriétaire devra rembourser l'avance de 20 millions d'euros versée par M6 au consortium du nouveau stade à titre d'avance sur les loyers, qui sera remboursée par le club à hauteur de 700 000 euros par an sur 30 ans », détaille-t-il également.

En septembre, les discussions franchissent un palier. Frank Lee de Fosun prépare la signature par son groupe d'un "non-disclosure agreement" (un accord de non-divulgation, permettant de protéger les informations confidentielles transmises par les sociétés dans le cadre des négociations) à remettre au groupe M6. La fièvre acheteuse de Fosun pousse le conglomérat chinois à étudier plusieurs pistes d'acquisitions à la fois. En novembre 2015, Fosun acquiert 15 % du capital de Gestifute, la société du célèbre agent de joueurs Jorge Mendes, pour un montant de 18 millions d’euros. En décembre, Fosun étudie aussi la possibilité de s'emparer de 25% du capital de l'Olympique Lyonnais, sans succès.

https://twitter.com/Mediacites/status/866542879812046848

Rachid Bakhtaoui, homme d'affaires proche du Real Madrid - il était impliqué dans le projet de création d'un grand parc d'attraction par le club espagnol aux Emirats Arabes Unis, en 2012 - est associé aux discussions. En décembre, il rencontre Andrew Xu à Shanghai. Le 18, par mail, il le renseigne sur la situation au Real Madrid où l’entraîneur Rafael Benitez est de plus en plus critiqué : « Le président du Real Madrid a déclaré hier soir sur une radio espagnole que Benitez resterait en tant qu'entraîneur, excluant son remplacement par Zidane à court terme. »

Rachid Bakhtaoui transmet également à Andrew Xu un business plan succinct. Un budget de 45 millions d'euros est envisagé en 2016 pour l'acquisition de nouveaux joueurs, mais les ventes de joueurs doivent compenser les dépenses de transferts à partir de 2019. Dans le même temps, la visibilité internationale qu'apportent le projet du conglomérat chinois Fosun et la participation d'une star comme Zinedine Zidane, doit augmenter considérablement les recettes du club dès 2016 : +20% pour la billetterie, +30% pour le sponsoring et les partenariats, +50% pour le merchandising. Si un déficit d'exploitation est envisagé en 2016 (-36,21 millions d'euros) et 2017 (-5,11 millions d'euros), notamment en raison de l'achat de joueurs, le club doit devenir bénéficiaire en 2018 (+2,35 millions d'euros) et 2019 (+16,02 millions d'euros). L'objectif sportif affiché étant de terminer sur le podium de la Ligue 1 à partir de l'année 2018.

https://twitter.com/Le360fr/status/684051727486705664

Le 4 janvier 2016, Rafael Benitez est finalement limogé par le Real Madrid. Le 5 janvier, Zinedine Zidane accepte le poste d’entraîneur du club espagnol, ce qui signe la fin du projet de rachat des Girondins de Bordeaux par Fosun. Rachid Bakhtaoui écrit à Frank Lee et Andrew Xu : « Comme vous le découvrirez ce matin, Zidane a accepté de devenir l'entraîneur du Real Madrid. J'ai discuté avec lui hier au téléphone et je comprends sa décision car nous étions encore trop loin d'une offre réelle et des garanties financières attendues pour constituer une équipe compétitive. Nous avons manqué une occasion unique de construire un club prestigieux avec une icône du football mondial à un prix très bas. En ce qui concerne Bordeaux, nous pouvons toujours suggérer un autre coach car nous pensons que le projet est intéressant. Faites-nous savoir si vous souhaitez poursuivre le processus d'acquisition. »

https://twitter.com/lemondelive/status/684091387164389376

Pas de Zizou, pas de rachat. « Nous comprenons que c’est un grand pas pour Zidane, répond Andrew Xu. Meilleurs voeux à lui. Oui. Nous avons manqué une occasion très attrayante (...) Comme Zidane a été exclu de la transaction, celle-ci ne figurera sans doute plus dans nos priorités. » Fosun va finalement se pencher sur le championnat anglais. En juillet 2016, le géant chinois rachète l’équipe de Wolverhampton pour 45 millions de livres (53 millions d’euros environ). Et c'est le fonds américain GACP qui acquiert les Girondins de Bordeaux, en novembre 2018.

fl-logoAprès une première saison en 2016, quinze journaux européens regroupés au sein du réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC), dont Mediapart en France, ont révélé en novembre 2018 la deuxième saison des Football Leaks, la plus grande fuite de l’histoire du journalisme. Plus de 70 millions de documents obtenus par Der Spiegel, soit 3,4 téraoctets de données, ont été analysés pendant huit mois par près de 80 journalistes, infographistes et informaticiens. Corruption, fraude, dopage, transferts, agents, évasion fiscale, exploitation des mineurs, achats de matchs, influence politique : les Football Leaks documentent de manière inédite la face noire du football.

Comme pour la première saison des Football Leaks, Mediapart et l’EIC ont choisi de partager les documents avec Mediacités.

Le lanceur d’alerte Rui Pinto, principale source des Football Leaks, a été arrêté mi-janvier en Hongrie et se bat pour éviter une extradition vers le Portugal, son pays, qui le soupçonne de vol de données et de « tentative d’extorsion ».

Deux mois avant son arrestation, Rui Pinto avait commencé à collaborer avec le parquet national financier (PNF), à qui il a remis 12 millions de fichiers informatiques issus des Football Leaks.

Le PNF a lancé le 19 février une procédure de coopération judiciaire européenne pour partager ces documents, lors d’une réunion d’Eurojust qui a rassemblé neuf pays.

Contactés, Nicolas de Tavernost, Zinedine Zidane, Rachid Bakhtaoui, Frank Lee et Andrew Xu n'ont pas répondu à nos questions.