Régionales : les mauvais comptes des candidats dupés par un prestataire gourmand

Carole Delga, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Christelle Morançais… Une soixantaine de candidats aux Régionales doivent rembourser en moyenne 30 000 euros à l’État en raison d’une facture indue de frais d’affichage au profit d’un étrange prestataire. Kafkaïen.

Elecions-regionales-Hats-de-France-Bureau-de-vote
Un bureau de vote lillois lors des élections régionales, le 27 juin 2021. Photo : Brianne Cousin/Mediacités.

Les décisions de la Commission nationale des comptes de campagne des formations politiques (CNCCFP) sont tombées les unes après les autres début décembre 2021. Depuis, les candidats ne décolèrent pas, car ils se sont vu retoquer le remboursement par l’État d’une de leurs plus grosses dépenses de campagne (30 000 euros en moyenne, selon nos calculs) malgré les assurances données par leur prestataire, la société France Affichage Plus, mais aussi par le ministère de l’Intérieur.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Pierre Januel