AZF : la zone polluée de l’explosion en libre accès

Alors qu'un quatrième procès AZF devrait avoir lieu en 2019, la zone du cratère de l'explosion de l'usine devrait être sous scellés. Elle est en fait accessible aisément. Et n'a toujours pas été dépolluée, 17 ans après la catastrophe.

P1020339
Le zone de l’explosion d’AZF est toujours libre d’accès. Photo : Grégoire Souchay.

La zone du cratère de l'explosion de l'ex-usine AZF est théoriquement placée sous scellés judiciaires depuis l’ouverture de l’enquête, au lendemain de la catastrophe du 21 septembre 2001, et doit le demeurer tant que court la procédure. La condamnation de Grande Paroisse et de l’ex directeur de l’usine en octobre 2017 pouvait laisser espérer une remise en état de la zone, mais le pourvoi en cassation de Total reporte les travaux. Or, comme nous avons pu le constater directement à deux reprises, les 9 et le 24 octobre 2018, il suffit de contourner le site clôturé par l’arrière pour découvrir un grillage ouvert, et même un portail d’accès sans aucun cadenas ni protection, et avoir la possibilité d’entrer à l’intérieur ! Des traces de passage, pour certaines assez récentes, sont d'ailleurs visibles.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Grégoire Souchay