L’intérêt de Sacha Briand, adjoint au maire de Toulouse et vice-président de Toulouse Métropole chargé des finances, pour la formation des élus est ancien : conseiller municipal d’opposition de Blagnac à partir de 1995, bon connaisseur du droit, il effectue des formations pour le Cerigicle dès les années 2000. Créé il y a 25 ans - mais aujourd’hui en sommeil -, le Cerigicle est l’un des premiers organismes de formation d’élus locaux. Il a notamment été dirigé par Joseph Carles, actuel maire de Blagnac, et Serge Regourd, professeur de droit public devenu élu régional divers-gauche.

C’est après avoir été directeur général des services (DGS) à Muret, alors qu’il s’installe comme avocat en 2005, que Sacha Briand crée sa structure de formation d'élus, qu’il loge dans son cabinet. Il devient alors l’un des 201 organismes agréés par le Ministère de l’Intérieur. De par son expérience, il oriente son activité vers les élus d’opposition, public moins ciblé par les concurrents car moins nombreux que les élus de la majorité. En 2011, il signe même un partenariat avec l’Association nationale des élus locaux d’opposition - qui organise à présent ses propres formations.

Chaque année, la formation d’élus génère environ 40 % des revenus du cabinet (soit 80 000 €). Entre 2014 et 2017, l’organisme a formé 1 269 élus dans 104 sessions différentes. « Comprendre le budget », « Améliorer sa communication », « S’informer sur les dernières lois » : les sujets . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Pierre Januel
Basé dans la métropole lilloise, je suis journaliste indépendant depuis 2017. Avant ça, j'ai travaillé au Parlement (pour des députés écolos) et au ministère de la Justice. Ces expériences m'ont donné une bonne connaissance de la vie parlementaire et du droit, ce que j'utilise depuis. Je fais ainsi régulièrement des recours CADA pour obtenir des documents administratifs. Outre Mediacités, je travaille pour Dalloz actualité, La Lettre A, Mediapart, L'Hémicycle ou Nextinpact. J'ai co-écrit en 2022 un livre sur les questions des libertés : "Comment l'État s'attaque à nos libertés" (Plon).