Comment la télévision locale Via Occitanie a détourné des financements de la Région

Entre 2017 et 2019, la chaîne de télévision a encaissé des subventions de la Région Occitanie en partie destinées à des producteurs de films documentaires, mais sans les reverser à bon nombre d’entre eux.

Les docus de Via Occitanie
Vià Occitanie co-produit des documentaires / © Vià Occitanie

Chaque année, la chaîne de télévision Vià Occitanie diffuse une cinquantaine de films documentaires, dont une quinzaine en co-production. Parmi ces derniers, au moins cinq producteurs de films déjà diffusés ont confirmé à Mediacités souffrir d’importants impayés de la chaîne. Le montant des arriérés varie entre 5 000 et 10 000 euros, soit 10 à 15 % du budget total de chaque film.               

Ces sommes ont pourtant été versées à Via Occitanie par la Région Occitanie, sous la forme de subventions. L’institution régionale a signé avec les différentes filiales du groupe Vià - implantées à Toulouse, Montpellier, Nîmes et Perpignan -, des « contrats d’objectifs et de moyens » (Com) qui imposent à la chaîne de coproduire et diffuser des documentaires. Dans ce cadre, TV Sud Toulouse, la filiale toulousaine, a reçu 500 000 euros par an de 2017 à 2019. Renouvelée cette année, sa convention prévoit le versement de 625 000 euros par an jusqu'en 2022. Une fraction de ces aides revient aux documentaires. Vià Occitanie indique avoir mobilisé, en 2019, « 108 780 euros pour les coproductions de documentaires sur la part du budget confié par la Région Occitanie ».

Si la chaîne est tenue de reverser ces fonds publics aux producteurs, beaucoup parmi eux n’en ont . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Frédéric Dessort