Laurence Arribagé et « les Bisounours » : ce que la justice révèle de l’incroyable complot politique toulousain

L'adjointe au maire de Toulouse Laurence Arribagé, un fonctionnaire des impôts et un chef d'entreprise vont être jugés pour avoir voulu nuire à la candidature de Corinne Vignon en 2017. Un véritable « complot » selon les investigations du juge d'instruction dont Mediacités a consulté les conclusions.

Moudenc 66
La présidente de LR31 Laurence Arribagé, était 2e sur la liste de Jean-Luc Moudenc, lors des municipales 2020. / © Gael Cérez

« Un complot visant à permettre à Laurence Arribagé de conserver son siège » : voilà ce qui a conduit le juge d’instruction Vincent Lemonier à ordonner le renvoi de l’adjointe au maire de Toulouse devant la justice pour recels de dénonciation calomnieuse, de violation du secret professionnel et de prise illégale d’intérêts, comme nous l’annoncions le 19 septembre dernier. L’ordonnance de renvoi, dont Mediacités a pu rendre connaissance 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Favorite

Par Gael Cérez