Métropole de Lille : « Les raisons du blocage ne sont pas réductibles aux fautes de Damien Castelain »

Un an après la réélection de Damien Castelain à la présidence de la Métropole européenne de Lille (MEL), son principal opposant Rudy Elegeest dresse un bilan nuancé de l’action menée. Mesuré et reconnaissant quelques progrès, le maire (DVG) de Mons-en-Baroeul attire l’attention sur les dysfonctionnements et les carences démocratiques de l’intercommunalité lilloise.

Rudy.Elegeest.ITV
Rudy Elegeest, maire divers-gauche de Mons-en-Baroeul et candidat malheureux il y a un an à la présidence de la MEL. Ici le 27 juin 2020 à Lille. Photo Sarah Alcalay.

Quel regard portez-vous sur la première année d’exercice du nouvel exécutif métropolitain ?

Rudy Elegeest : Il faut se souvenir du premier mandat de Damien Castelain pour juger le plus honnêtement possible de son action. En 2014, les maires des petites communes avaient profité des pertes des mairies de Roubaix et Tourcoing par la gauche pour placer opportunément un des leurs, sans idées ni projets. Cette improvisation, nous l’avons payée cher : la métropole de Lille fut longtemps à l’arrêt. Les conseillers métropolitains n’ont, par exemple, véritablement commencé à se pencher sur le développement des infrastructures de transports collectifs qu’en 2019…

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 8 minutes

Propos recueillis par Adrien Disson