« L’adversaire de la gauche dans les quartiers populaires nantais c’est l’abstention »

Une lente désaffection... Scrutin après scrutin, l'abstention ne cesse de progresser aux élections municipales. A Nantes, en 2014, elle atteignait 45 % et dépassait même 60% dans les quartiers les plus populaires de la ville. Qu'en sera-t-il cette année ? Analyse d'un phénomène avec Jean Rivière, géographe à l'Université de Nantes.

uneJR

Suite de notre plongée dans les planches de l’Atlas social de la métropole nantaise, réalisé et publié progressivement par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs en sciences sociales de l’Université de Nantes, mais aussi d’urbanistes ou d’architectes. A un mois du premier tour de l’élection municipale à Nantes, Jean Rivière, maître de conférence en géographie à l'université de Nantes revient chiffres et cartes à l'appui sur le précédent scrutin. Une élection qui fut marqué par une forte abstention, dans les quartiers populaires, notamment. Retrouvez la planche complète sur le site de l'Atlas social.      

Mediacités : On a coutume de dire que les maires sont les élus préférés des Français. Pourtant, depuis une trentaine d’années, on observe une . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

A l’occasion de la journée de la presse indépendante, profitez de ce week-end portes ouvertes pour lire cet article et tous les autres :

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Benjamin Peyrel