« Libérons l’info ! » : revoir les Etats généraux de la presse indépendante à Lyon

Ce mardi 6 février, une dizaine d'associations et de médias, dont Mediacités, ont organisé l'étape lyonnaise des Etats généraux de la presse indépendante. Vous pouvez revoir les débats et tables-rondes grâce à l'enregistrement de la soirée.

2024-02-EGPI-Lyon
Lors de la première table-ronde des Etats généraux de la presse à Lyon, le 6 février. Photo : Bertrand Paris-Romaskevich.

Lutter contre la concentration des médias, renforcer la transparence des entreprises de presse, enrayer la précarisation du métier de journaliste, mieux protéger le secret des sources… Ce mardi 6 février, une dizaine sept médias, dont Mediacités, deux associations et un collectif de journalistes ont organisé l’étape lyonnaise des Etats généraux de la presse indépendante, au Marché gare.

Vous pouvez revoir les débats, les tables‐rondes et les intermèdes de théâtre d’improvisation grâce à l’enregistrement réalisé pendant la soirée. 

 

Deux tables‐rondes au programme :

  • Pourquoi une presse locale indépendante est‐elle nécessaire ? Table‐ronde animée par Sophie Chapelle (journaliste à Basta!), avec Antoine Brisson, auteur d’un blog spécialisé sur les médias locaux ; Laure‐Meriem Rouvier, directrice du journal Le Crestois ; Mathieu Martinière, journaliste indépendant du collectif We Report ; Raphaël Ruffier‐Fossoul, fondateur de L’Arrière-Cour et directeur de Chabe !
  • Garantir l’indépendance des médias face aux pouvoirs locaux – Table‐ronde animée par Romary Daval (secrétaire général de l’association Un Bout des médias), avec Eloïse Lebourg, cofondatrice de Mediacoop ; Pierre Lemerle, journaliste et associé de Rue89Lyon ; Nicolas Barriquand, cofondateur de Mediacités.

Et du théâtre d’impro pour mettre en scène les préconisations des Etats généraux de la presse indépendante.

2024-02-EGPI-Lyon
Lors de la première table‐ronde des Etats généraux de la presse à Lyon, le 6 février. Photo : Bertrand Paris‐Romaskevich.

Les Etats généraux de la presse indépendante à Lyon sont organisés par les associations Un Bout des médias et le Fonds pour une presse libre, le collectif de journalistes We Report et sept médias : Mediacoop, Chabe!, Mediacités, Rue89LYon, Le Crestois et Basta!.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Favorite

Par La rédaction de Mediacités