Mediacités va ouvrir une cinquième édition en 2021. Grâce à vous ?

Alors que Mediacités vient de fêter ses quatre ans, notre équipe se déploiera dans une nouvelle métropole française à l’automne 2021. Pour cette nouvelle étape, nous recherchons 450 000 euros. Explications avec Jacques Trentesaux, cofondateur de Mediacités.

0
Lire plus tard

Quelle aventure ! Voici maintenant plus de quatre ans que Mediacités s’est lancé. C’était à Lille, le 1er décembre 2016. Ce soir-là, la fébrilité était palpable dans l’équipe. Le site allait-il tenir ? Quel accueil notre média d’investigation local imaginé quelques mois plus tôt dans les caves d’un bistro allait-il recevoir ? 1 500 enquêtes plus tard, Mediacités est toujours là. Et bien là. Pour 2021, nous avons même l’ambition de nous agrandir en ouvrant une cinquième ville. Une cinquième ville pour nos cinq ans ? Quel beau symbole cela serait…

Depuis 2016, Mediacités poursuit un pari un peu fou. Celui d’implanter dans les grandes villes de France un journal en ligne indépendant, exigeant, différent. Radar, Veracités, #DansMaVille, Lanceur d’enquêtes… : nos innovations éditoriales prouvent notre souhait de refonder le journalisme sur de nouvelles bases. Et il en a grandement besoin !

123 actionnaires de Mediacités, serez-vous le 124 ème ?

En cette fin d’année, nous lançons une nouvelle levée de fonds afin de nous déployer et nous renforcer. Le montant visé est ambitieux : 450 000 euros. Avec ces nouvelles ressources, nous espérons compter 9 000 abonnés d’ici l’été 2023, horizon fixé pour l’équilibre économique de l’entreprise, contre un peu plus de 4 000 aujourd’hui.

Ambitieux, mais pas inatteignable ! Car Mediacités, c’est aussi un fonctionnement assez unique dans l’univers de la presse. Aux côtés des 8 associés-fondateurs, l’entreprise compte 40 actionnaires (des citoyens qui partagent nos valeurs ainsi que deux entreprises de presse indépendantes, Indigo Publications et Mediapart) et 75 sociétaires de notre Société des Amis. Ainsi, nous inventons une forme d’actionnariat populaire de presse puisque chacun est, à sa mesure, co-propriétaire de Mediacités.

En cette fin d’année si particulière, nous savons combien il est délicat de demander le soutien financier de nos lectrices et de nos lecteurs. C’est pourquoi nous proposons à chacun de contribuer à la hauteur de ses moyens et de ses envies, à travers trois possibilités :

Bordeaux, Rennes, Montpellier, Nice ou même Paris… Nous nous laissons encore quelques semaines pour décider de la ville dans laquelle nous nous implanterons en 2021. Une chose est sûre : le journalisme local d’investigation, combatif et indépendant, a de l’avenir. Nous sommes impatients d’écrire les nouvelles pages de l’histoire de Mediacités avec vous.

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici