Mediacités a 5 ans !

lancement.MC.Lille.Décembre2016
Le 30 novembre 2016 à Lille, les cofondateurs lors de la soirée de lancement – stressante ! – de Mediacités. Photo DR.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Jacques Trentesaux

Ce 1er décembre, votre journal en ligne d'investigation locale souffle sa cinquième bougie. L'occasion de revenir sur les suées froides de notre lancement à Lille et de regarder tout le chemin parcouru.

Ce 30 novembre 2016 au soir, une petite centaine de personnes s’est donné rendez-vous rue Malus, non loin du square Jean-Baptiste Lebas à Lille, pour assister à un événement rare : la naissance d’un nouveau média. Dans l’air, la fébrilité est de mise. Mais la mise en ligne en direct du site s’effectue finalement sans trop d’encombres. Nos premiers articles ? Une enquête sur l’énorme ratage du projet de doublement des rames du métro de Lille. Mais aussi un dossier complet intitulé « Pourquoi Lille doit grossir ». Deux sujets qui demeurent d’une brûlante actualité.

Ce soir-là, après le départ des invités, l’émotion se mélange au vertige autour d’une bonne table. « On l’a fait ! » Mediacités est né officiellement le 1er décembre après une gestation intense de 9 mois. Définition d’une ligne, choix du nom (nous avons failli nous appeler… Metropolis !), conception d’une maquette, d’un logo, création d’une entreprise, rédaction des statuts, élaboration d’un business plan. Pour nous, tout était à construire. Le site en ligne, il nous restait à trouver le public et l’équilibre économique.

3 000 articles plus tard…

Cinq ans et 3 000 articles plus tard, Mediacités est toujours là ; mais pas encore l’équilibre économique, comme le montre notre campagne de sauvetage en cours. Mais que de chemin parcouru, d’obstacles franchis, de sueur versée, de kilomètres parcourus… L’équipe s’est étoffée (elle compte douze salariés à plein temps) et le réseau s’est agrandi avec de nombreux pigistes. Le cap, lui, est toujours clair : nous implanter aussi rapidement que nos finances nous le permettent dans toutes les grandes villes de France afin d’y développer « l’investigation sans concession » en toute indépendance et au profit de la démocratie.

C’est sur la base de cet objectif et des valeurs défendues dans notre Manifeste fondateur, rédigé à l’été 2016 et qui n’a pas pris une ride, que près de 180 actionnaires (une cinquantaine en direct et 120 via notre Société des amis) et 5 000 abonnés nous ont rejoints. Certes, il en faudrait 8 000 pour absorber nos charges. Mais nous ne sommes plus seuls. Vos messages d’encouragement le prouvent chaque jour. En voici quelques-uns, postés sur le fil « Ils nous aiment » de notre messagerie interne, et qui nous remontent le moral quand celui-ci est atteint :

« J’ai choisi de m’abonner à Mediacités, car à l’heure de la concentration médiatique, nous avons besoin de médias indépendants pour nous fournir une information de qualité, nuancée et vérifiée sans l’influence de qui que soit » / « J’aime les enquêtes de fond et les articles long format. » / « Solidarité avec média d’investigation, indépendant et sympathique » / « L’investigation est un travail nécessaire qu’il faut soutenir » / « Défendre la liberté des médias est un devoir citoyen ! »

1er décembre 2016 – 1er décembre 2021. En ce premier jour de décembre, notre compteur d’abonnement indique 1 738 nouveaux abonnés. Encore un peu plus de 200 pour franchir un nouvel obstacle et atteindre la barre des 2 000 que nous nous sommes fixée afin d’offrir à Mediacités d’autres joyeux anniversaires.

 

Aucun commentaire pour l'instant

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.