Emmanuel Macron aurait-il mieux fait de se taire ? Vendredi 13 janvier 2016, en déplacement à Noeux-les-Mînes (Pas-de-Calais) dans le cadre de la campagne pour la présidentielle 2017, l'ancien ministre de l'Economie et des Finances se lance dans une description quasi-apocalyptique de la région qui l'accueille:

"Sur cet effondrement [NDLR: celui de l'activité minière et industrielle dans la région], il y a eu des problèmes sanitaires et sociaux. (...) Dans ce bassin minier, les . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.